Fonte ductile

La fonte ductile, alliage de fer, carbone et silicium, a vu le jour en 1943. Contrairement à la fonte grise, où le graphite apparaît sous formes de lamelles, le graphite dans la fonte ductile apparaît sous formes de sphères, éliminant ainsi le risque de propagation de fissures, d’où un matériau beaucoup plus résistant que la fonte grise. En plus de conserver les propriétés traditionnelles de la fonte grise, c'est-à-dire la résistance à la compression, l’aptitude au moulage, la résistance à l’abrasion, l’usinabilité et la résistance à la fatigue, la fonte ductile a aussi les qualités de résistance à la rupture, la résistance aux chocs, une haute limite élastique ainsi qu’un allongement important. Sa popularité vient du fait que ses propriétés sont compétitives avec plusieurs types d’acier, mais à un coût de fabrication beaucoup moins élevé.


Microstructure de la fonte ductile

Grades de fonte ductile disponible chez Fonderie Laroche
Selon exigences de la norme ASTM-A-536
Type Résistance
à la traction (PSI)
Limite élastique Allongement
à la rupture
Dureté
(Brinell)
Microstructure typique
65-45-12 65 000 45 000 12 149 – 229 Ferrite
80-55-06 80 000 55 000 6 179 – 255 Ferrite & Perlitique
100-70-03 100 000 70 000 3 229 - 302 Perlitique

Équivalence selon normes étrangères
Type DIN 1693 DIN EN 1563 ISO 1083
65-45-12 - - -
80-55-06 GGG-50 EN-GJS-500-7U 500-7
100-70-03 GGG-70 EN-GJS-700-2U 700-2